Cap sur..., France

Le Queyras

20 juillet 2016

Le Queyras, aller à l’essentiel dans les Hautes-Alpes

« Le Queyras, à la hauteur de l’essentiel » c’est comme cela que la région se définit. Elle se situe dans le département des Hautes Alpes formé de vallées, gorges et montagnes étagées de 500 à 4 102 m d’altitude, entre la Provence et les Alpes du Nord.

On ne vient pas ici par hasard, on choisit cette région et on choisit de la parcourir à pieds, à vélo, en voiture… Venez rencontrer le Queyras : il a conservé son âme au fil des villages, des hameaux ; la montagne est le témoignage du travail des anciens à vouloir la rendre accessible. Et c’est bien là que l’on trouve toutes les richesses touristiques ! Hourra !

Le Queyras à toutes les saisons

Par ici les amoureux d’espace vierges !
L’été : le Queyras révèle toute la beauté et la générosité de la nature avec de multiples activités telles que la randonnée, l’escalade sur des sites naturels pour tous niveaux, ou encore les kilomètres de rivières et ses eaux tumultueuses qui accueillent les sports d’eaux vives… sans oublier le VTT sur les nombreux sentiers du Queyras, cyclotourisme avec le col de l’Izoard et la célèbre “Casse Déserte” (on en parle juste après, ouais, ouais !)
L’hiver, vous pourrez skier sous toutes les formes au cœur d’une ambiance authentique entre alpages et chalets. De quoi ravir les amateurs de sports d’hiver aussi !

C’est en été que l’espace du Queyras prend tout son ampleur grâce à l’ouverture des cols Agnel et de l’Izoard.

arvieux - paysage du queyras en été

La route célèbre du Queyras

La route du Col de l’Izoard traverse la Casse Déserte : un véritable paysage lunaire. Elle a été rendue célèbre par le Tour de France mais fut ouverte en 1893 par le Général Baron-Berge.

La Casse Déserte est un lieu légendaire du Tour de France cycliste, où bien des champions forgèrent leur réputation. Au sommet du col (2361 mètres) est installé depuis 1989, un relais cyclotouristique et un musée du Tour de France.
De là une vue imprenable qui vous permettra d’admirer la barre des Ecrins, les sommets de Pelvoux et d’Ailfroide. Peu après Brunissard, ce col somptueux vous permet de regagner la ville de Briançon. En été la route en lacets permet de gagner de l’altitude vers 2 200 m, la forêt disparaît et laisse place à la vie sauvage : la Casse Déserte.

La route du Col d’Izoard  a été construite à la fin du XIXe siècle, en 1934 par les chasseurs alpins. Elle relie Arvieux au Briançonnais. Ouverte à partir de la mi-mai, fermée dès la 1ère chute de neige.

L’eau dans le Queyras

L’eau est un élément très présent dans le massif du Queyras comme des Hautes Alpes et notamment les cascades. Ces caprices aquatiques de la nature aussi impressionnants que somptueux valent le détour. Dans les Hautes-Alpes, on peut dire que l’eau est souvent caractérielle, et tant mieux, elle est tellement belle quand la fureur l’anime ! Les grandes cascades comme celles du Queyras (La Pisse de Ceillac) sont des buts inoubliables d’excursions, conquêtes sportives autant qu’émerveillement des sens.

fontaine eau queyras arvieux

Le parc naturel du Queyras

50% de la flore française est représentée par le parc national des Écrins qui abrite chamois, bouquetins, marmottes et coqs de bruyère sur près de 100 000 ha sillonnés de 1 000 km de sentiers. Le Parc Naturel régional du Queyras avec ses 60 000 ha n’est pas en reste ! Il est habité de charmants petits villages, certains à plus de 2 000 m d’altitude. Il offre, à côté du spectacle de la nature, de savoureux fromages, miels de fleurs et les fameuses pommes des Alpes.

La recette du Queyras

Découvrez la recette du “père François” de la soupe aux herbes. Pour 6 personnes, il vous faudra :

  • 500 g d’herbes à soupe variables selon saison (poireaux, persil, cerfeuil, feuilles de bettes, betterave, feuille de céleri, pissenlits, orties, queues vertes d’oignons…)
  • 4-5 grosses pommes de terres
  • 1,5 l d’eau
  • 3 cuillères à soupe de crème.

Préparation :

Lavez vos herbes et épluchez les pommes de terre : coupez-les en petits morceaux.
Faites cuire les patates durant 20 minutes dans l’eau et écrasez-les dedans.
Ajoutez les herbes à soupe et portez à ébullition, laissez ensuite mijoter durant 10 minutes à petits bouillons. Ajoutez-la crème juste avant de servir, mélangez bien et dégustez !

Le Queyras est solaire

cadrans solaires queyrasSolaire comme un cadran solaire ! Ce n’est pas tous les jours que vous pourrez en voir, par chance,  il y en a 70 dans le Queyras ! Des œuvres d’une grande diversité : style et formes différents pour un mélange de couleurs, fleurs et animaux. Certes leurs maximes témoignent d’une forte présence religieuse mais elles interpellent toujours le passant ; qu’elles soient anciennes ou contemporaines, ces fresques enrichissent le patrimoine queyrassin.

Les cadrans font partie de l’art populaire queyrassin et l’origine remonte au XVIIème siècle mais avec la démocratisation de la montre à la fin du XIXème siècle, cela disparait peu à peu. Peints par des maîtres cadraniers italiens, ces cadrans servaient avant tout de décor de façade et permettaient d’afficher sa richesse et sa croyance.  Allez, si les cadrans solaires sont sur votre chemin : jetez-y un œil !
Voilà la liste des villes où vous trouverez les cadrans solaires :

  • Abriès : Cadran de 1821 sur l’église Saint Pierre
  • Aiguilles : Cadran de 1838 sur la façade sud de la maison du Queyras
  • Arvieux : Cadran de 1733 sur l’église Saint Laurent et Cadran à six côtés (octogonal) sur une maison privée à l’entrée du village
  • Ceillac : Cadran de 1823 sur la façade de l’église Saint Sébastien
  • Château Queyras : Cadran de 1841 (restauré en 1958) sur la façade sud de l’église, cadran de 1840 sur le restaurant Lou Pignatoun et 3 autres cadrans
  • Guillestre : Cadran de la Maison de la Valetter, Place Albert et Cadran de l’atelier Accacia sur la façade du Collège des Hautes Vallées
  • Saint Véran : il y a 15 cadrans. C’est certainement la capitale européenne des cadrans solaires !

 La Légende des jouets du Queyras

On termine sur une légende célèbre du Queyras !

« Il était une fois, il y a très longtemps…
À cette époque, le pays du Queyras était si pauvre que le Père Noël ne s’y arrêtait jamais. Personne ne lui passait jamais commande et son traineau ne faisait que survoler la vallée. Un soir de 24 décembre, en passant dans le ciel queyrassin, l’attelage a été secoué par le vent montagnard et quelque chose est tombé de la hotte du Père Noël.


Au matin, un paysan du village d’Arvieux a trouvé dans la neige une jolie petite figurine de bois peint, en forme d’animal.
L’histoire ne dit pas s’il s’agissait d’un poussin ou d’une vache, mais, c’était en tout cas un fort joli jouet… Pendant l’hiver qui suivit, le paysan queyrassin en a réalisé d’autres, que son épouse a minutieusement décorés. Et d’autres habitants ont fait autant pour que tous les enfants du pays puissent peut aussi avoir des jouets.
 »

Rendez-vous été comme hiver dans le Queyras et optez pour notre hébergement de vacances dans le Queyras !

Commentaires (2)

  • URBAN Reply

    29 juillet 2016 at 15 h 46 min

    Nous venons de passer une semaine fantastique au VTF les Esquirousses à Arvieux.

    • Plumes VTF Reply

      2 août 2016 at 13 h 02 min

      Au plaisir de vous accueillir à nouveau au sein de nos villages vacances.
      Bel été !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *