Inspiration

Journée mondiale de la procrastination : l’art de ne rien faire en vacances

24 mars 2021

La journée mondiale de la procrastination sera célébrée le 25 mars et quel moment plus parfait que les vacances pour procrastiner ? Et certains vacanciers savent élever la procrastination au rang d’art : l’art de ne rien faire en vacances. Alors qui sont ces procrastinateurs ? Comment font-ils pour ne jamais rien faire ? Et comment ont-ils fait pour faire passer ce sport au rang d’art ? Tant de question que l’on se pose la veille de cette journée si spéciale pour certains de nos vacanciers…

Qui sont les procrastinateurs des vacances ?

Ils sont partout ! Peu importe votre lieu de vacances et le temps que vous passerez sur place, vous verrez toujours un vacancier qui ne fait rien. On connait tous quelqu’un dans notre quotidien qui a tendance à procrastiner, eh bien en vacances c’est la même chose, voire pire. Le procrastinateur des vacances ne fait littéralement rien et il n’est pas difficile à repérer. Lors d’un séjour en village de vacances, c’est celui que vous ne voyez que lors des repas ou vers 16h allongé sur un transat devant la piscine pour peaufiner son bronzage. Et sans le savoir, le procrastinateur des vacances, c’est peut-être vous !

Comment font-ils pour ne jamais rien faire ?

Si vous êtes un procrastinateur vous le savez déjà !

Si vous n’êtes pas un procrastinateur, ne cherchez pas à le savoir !

En effet, si vous avez tendance à toujours faire quelque chose et à ne jamais remettre au lendemain ce que vous pouvez faire aujourd’hui alors vous n’arriverez jamais à comprendre le procrastinateur et chercher à le comprendre pourra vite vous énerver. Alors ne cherchez pas à le comprendre et profitez du spectacle qu’il offre, celui qu’il a réussi à élever au rang d’art.

La procrastination ou l’art de ne rien faire en vacances 

Pour être, ou devenir, un bon procrastinateur, il faut toujours remettre à plus tard ce que vous pouvez faire sur le moment, et cela commence évidemment par le réveil.

Au réveil

Pour un bon procrastinateur, le matin n’existe pas et la journée commence réellement à midi au moment du repas. Pendant que vous vous préparez pour votre randonnée, que vous jouez avec vos enfants, que vous partiez courir, le procrastinateur, lui, dort paisiblement. Et pas la peine d’essayer de le réveiller, l’expert en procrastination est toujours équipé de boules quies et d’un masque de sommeil. Rien à faire, il est imperturbable !

Quand c’est l’heure du repas

Le jour se lève pour le procrastinateur et il est déjà l’heure de manger. Pendant que vous prenez une collation entre deux séances de sport, que vous vous installez pour un pique-nique après une longue marche ou encore que vous préparez le repas avec vos enfants, le procrastinateur est déjà installé à une table entrain de siroter une citronnade et d’attendre paisiblement qu’on le serve. Eh oui, le procrastinateur a beau être le dernier réveillé, il est toujours le premier assis pour attendre le repas les pieds sous la table. Un timing toujours parfait !

Quand le repas est fini

Le repas vient tout juste de dormir et, pour le procrastinateur, c’est l’heure de la sieste. Eh oui, vous l’aurez compris, le repas d’un procrastinateur est toujours pris entre deux phases d’endormissement. Pendant que vous détendez vos muscles avec quelques étirements, que vous reprenez votre randonnée ou que vous profitez de vos enfants, le procrastinateur dort une nouvelle fois paisiblement. Et, comme le matin, il est imperturbable !

L’après-midi

Peu importe le temps et le lieu, le procrastinateur trouvera toujours le moyen de ne rien faire. Et ça c’est exceptionnel.

A la neige

Il fait un peu froid, pas de soucis, le procrastinateur sait comment se réchauffer tout en ne faisant rien.

Quand il fait beau

Bon, pas besoin de le rappeler, vous savez toujours où trouver un procrastinateur lors d’une belle journée d’été.

Quand il pleut

Et quand il pleut c’est encore plus simple ! On ne le voit pas à moins de ne venir frapper à sa porte. Même si l’on n’est jamais sûr qu’il vienne ouvrir…

Le soir

Le soir, surtout en village de vacances, c’est le moment de profiter des moments de détente ou de fête, en famille, entre amis ou même en solo. Mais le procrastinateur, pendant que tout le monde profite, vit sa meilleure vie au creux de son lit, les boules quies dans les oreilles et le masque de nuit sur les yeux, prêt à débuter une nouvelle journée de procrastination.

Alors ? Vous vous reconnaissez dans cette description ?

Oui ?

Non ?

Peu importe, que vous soyez procrastinateur ou non, vous trouverez toujours votre bonheur dans nos villages de vacances dans toute la France. De quoi satisfaire les sportifs, les explorateurs, les parents et les procrastinateurs !

Commentaire (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *