Inspiration

Du surtourisme à un tourisme responsable

22 janvier 2021

Les prémisses du tourisme ont permis de s’ouvrir au monde, à la découverte de l’autre, de l’ailleurs, à la rencontre, au partage, à l’adaptation aux us et coutumes locales, au développement du savoir et de la connaissance.

Le tourisme de masse s’est développé à la fin du 20ème siècle avec la modernisation, la mondialisation et la société de consommation.
Le voyage devient alors un acte de consommation plus quantitatif que qualitatif, au détriment de l’environnement, de la ruralité, de l’ancrage dans les traditions et perdant peu à peu ses valeurs d’origine.

On a tous en tête les images de Barcelone débordant de visiteurs, celles des énormes paquebots de croisière dans la lagune vénitienne, de plages surpeuplées voire défigurées, de déchets plastiques jonchant les océans, d’une urbanisation massive grignotant la nature et le littoral, ajoutons à cela une empreinte carbone dégradant l’environnement.

Vers un tourisme durable

L’impact du surtourisme est de plus en plus néfaste à l’environnement et aux sociétés. Pour autant il n’est pas en voie d’extinction car les voyageurs le plébiscitent, mais une réelle prise de conscience écologique et sociétale est en train de s’installer durablement.
Le tourisme va et doit s’insérer dans la transition écologique des pays et voyager doit devenir un acte qui respecte les écosystèmes et les populations locales.
Et la bonne nouvelle est que la demande pour des destinations de voyages responsables et des pratiques est en hausse constante ces dernières années et voyager de façon durable et responsable ajoute une expérience positive aux vacances.

Activités durables et responsables privilégiées par les voyageurs :

  1. Sortir des sentiers trop touristiques
  2. L’achat de produits faits par des locaux
  3. Trouver une restauration qui utilise des produits locaux et de saison
  4. Choisir un hébergement écoresponsable
  5. Retrouver l’authenticité et les valeurs d’antan

Tourisme vert, écotourisme, slow tourisme, tourisme communautaire, tourisme solidaire, tourisme équitable, tourisme responsable, tourisme durable. Autant de termes que l’on pourrait regrouper autour d’un thème, le tourisme bienveillant pour la nature, pour les populations locales, pour les sociétés.

Sélection de nos voyages à l’étranger vers un tourisme responsable

Profondément convaincus de l’urgence à multiplier nos actions vers un tourisme responsable et durable, notre sélection de séjours et de voyages à l’étranger intègre déjà de bonnes pratiques en la matière.

1/ Des régions à l’écosystème protégé

Delta du Pô, l’Italie secrète et discrète

Le parc régional du delta du Pô est une réserve naturelle située aux confins de la Vénétie et de l’Émilie-Romagne. Dans la plaine du Pô, formée par l’eau au fil des siècles, on trouve une biosphère riche qui lui vaut d’être inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Composée de bras de rivière, de marais, de dunes, de lagunes, d’étangs et de pinèdes, cette zone naturelle à l’écosystème riche et varié, abrite une centaine d’espèces d’oiseaux.

Les activités de loisirs sont bien entendu respectueuses de l’environnement, balades à vélo sur les centaines de kilomètres de pistes cyclables, balades en bateau électrique pour découvrir les richesses des marais, balades à cheval, ou tout simplement randonnées pédestres.

Il existe en Italie quantité de villes d’Art discrètes, connues des passionnés, que vous prendrez grand plaisir à découvrir, tant pour leur beauté, que pour leur ambiance paisible et décontractée. A Ravenne se cachent de somptueuses mosaïques parmi les plus belles d’Italie. Comacchio, appelée la petite Venise, est traversée par de nombreux canaux bordés de maisons de pêcheurs aux façades colorées. Ferrare, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, possède un centre médiéval et une architecture Renaissance italienne de toute beauté.

Nos séjours au Delta du Pô

Parc naturel du Cap Creus, l’Espagne éblouissante

La péninsule du cap de Creus se trouve proche de la frontière française, entre Cadaqués et Roses. Il s’agit du premier parc maritime et terrestre d’Espagne qui protège la péninsule du cap de Creus et son environnement marin. Outre l’indiscutable valeur biologique et géologique de la région, soulignons la beauté de ses paysages sauvages, de falaises abruptes, de roche sombre creusée par le vent et le sel, d’îles et îlots et de criques protégées.

Une foule d’activité peut être pratiquée, mais la plongée sous-marine et la randonnée restent les incontournables. Les possibilités y sont innombrables, vous vous souviendrez longtemps des vues de la côte sauvage, parsemée d’îlots, de falaises vertigineuses et de criques discrètes.

2/ Vers plus de ruralité

Nous sommes tous en quête de sens dans notre vie et le temps des vacances est l’occasion de couper du quotidien.
La notion de ruralité évolue vers une quête d’authenticité, de simplicité, de convivialité et permet de retrouver les valeurs d’antan.

Une implantation au cœur des territoires

Se ressourcer dans l’arrière-pays de la Catalogne dans un environnement apaisant avec vue panoramique sur les Pyrénées, monter en altitude et respirer l’air pur des Alpes Tyroliennes, ou savourer les douces collines toscanes parsemées de vignobles et champs d’oliviers, les hébergements en milieu rural répondent à notre quête de liberté au contact de la nature et d’en apprécier son calme, sa sérénité et sa beauté.

Retrouver les valeurs d’antan

Retrouvailles en famille, entre amis, développer un esprit de partage, de générosité, de travail d’équipe. Les vacances en zone rurale c’est avant tout la recherche de valeurs simples, une quête de convivialité et d’authenticité.

En zone rurale, les activités ne manquent pas notamment celles liées :

  • à la nature qui peut devenir un terrain de jeux improvisé pour se créer de merveilleux souvenirs de vacances
  • à l’artisanat, l’agriculture, l’élevage, qui rythment le quotidien des populations locales
  • au sport, parce que grands espaces, air pur, détente et bien être sont propices à la pratique de nombreuses activités physiques
  • à la découverte de territoires méconnus, de coutumes ancestrales et de traditions régionales
Savourer une cuisine locale, simple, de saison

Où mieux qu’en zone rurale peut-on trouver des fruits et légumes locaux, de saison ? Des viandes et des poissons issues d’élevages traditionnels ? Où savourer une cuisine régionale, goûteuse, comme dans nos souvenirs d’enfants ?

Parce ce que des vacances réussies, passent aussi par le bonheur de nos papille, ruralité rime aussi dans nos assiettes avec saveurs, traditions et découvertes. Découvrez nos séjours en milieu rural !

3/ Hors des sentiers battus

L’engagement vers un tourisme durable et responsable consiste également à s’orienter vers des régions moins fréquentées.
En sortant des sentiers battus vous découvrez des régions plus authentiques, où les populations locales vous accueilleront à bras ouverts et où vous prendrez le temps de contempler, de visiter, de profiter.
Et ce n’est pas parce qu’elles sont moins visitées qu’elles ont moins à offrir, bien au contraire, elles renferment des trésors cachés et bien gardés à ne surtout pas rater.

Ouest du Péloponnèse

On connait bien la Grèce, ses trésors antiques, ses iles méditerranéennes, sa capitale trépidante.

En revanche la partie Ouest du Péloponnèse est bien moins fréquentée, pourtant elle offre des paysages somptueux de littoral sauvage et préservé, de lagons aux eaux turquoise dignes des plus belles plages des Caraïbes, d’une nature sauvage alternant avec champs d’oliviers, roche calcaire, rivières et cascades.

Arrière-pays Ligure

Le littoral ligurien en Italie est une succession de stations balnéaires romantiques à la belle architecture bourgeoise où il fait bon se balader et qui concentre une importante offre d’infrastructures touristiques et de loisirs.

Pourtant à quelques kilomètres de là, dans l’arrière-pays, le paysage change, l’accueil et l’ambiance aussi. Un paysage de moyenne montagne s’offre à vous, recouvert d’une végétation méditerranéenne dense et sauvage. Calme et sérénité invite à la détente et au bien-être. Vous n’êtes qu’à quelques kilomètres du littoral animé et pourtant on dirait qu’on se trouve dans une région !

4/ Hébergements écoresponsables

Une prise de conscience grandissante des propriétaires d’hébergements de vacances les mène à engager des actions concrètes pour la protection et le respect de leur environnement naturel d’implantation.

Exemples d’actions :

  • logements intégrés dans leur environnement
  • production de leur propre énergie
  • tri différencié des déchets
  • restauration à base de produits locaux et de saison
  • produits de nettoyage de qualité certifiée
  • utilisation de véhicules électriques pour la maintenance

Commentaire (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *